Des chercheurs observent le plus long engloutissement d'une étoile par un trou noir. Incroyable !

Une étoile a été engloutie par un trou noir...pendant plus de 10 ans.  

 

Cet événement extraordinaire a littéralement stupéfait les astronomes par sa durée. Rappelons que ce phénomène n'est censé durer que quelques dizaines de mois.

Il s'est produit dans une galaxie très lointaine (1,8 milliard d'années-lumière).

Il s'agissait d'une étoile errante qui s'est aventurée trop près d'un trou noir super massif. Et elle a été déchiquetée par les colossales forces de gravité générées par ce dévoreur stellaire.

Le phénomène a été scruté dans les rayons X par trois télescopes spatiaux : Chandra et Swift de la NASA ainsi que l'observatoire spatial XMM-Newton de l’ESA. 

Ce phénomène de destruction d'une étoile par "d'effet de marée" est dû au fait que la force de gravité qui s'exerce sur l'astre est différente d'un bord à l'autre de l'étoile (elle est plus forte sur la partie la plus proche du trou noir).

Ce différentiel occasionne donc un violent tiraillement qui peut conduire à la rupture de l'enveloppe de l'étoile. De cette déchirure, est alors brutalement éjecté un puissant jet de plasma à très haute vitesse (proche de celle de la lumière) et à plusieurs milliers de degrés, comme on peut le voir dans cette animation de la NASA. Un phénomène qui s'accompagne d'une importante augmentation des émissions dans les rayons X, qui finit toutefois par décroître au fur et à mesure que le contenu de l'étoile est aspirée dans le trou noir.

Comme on peut le voir sur cette animation, le trou noir déforme la structure de l'étoile avant d'en aspirer le contenu en une spirale lumineuse. Les restes de l'étoile viennent alors former un disque d'accrétion autour du trou noir, le rendant alors visible (il ne l'était pas auparavant car un trou noir n'émet pas de lumière).

"Nous rapportons ici la découverte d'un éclat super long (plus de 11 ans) " s'étonne l'auteur d'un article publié le 6 février 2017 dans le magazine Nature Astronomy. 

"Des douzaines d'observations de telles destructions par effet de marée ont été faites depuis les années 1990, mais aucune n'est demeurée brillante aussi longtemps que celle-ci " s'étonne Dacheng Lin, premier auteur de l'étude et chercheur à l'université du New Hampshire aux États-Unis.

Notons que les précédentes observations d'un tel phénomène font état d'une durée relativement courte : un an tout au plus.

Les chercheurs expliquent : " Ce qui est frappant ici, c'est ce profil avec une incroyable vitesse d'apparition du dégagement de plasma, suivi d'une très longue durée de disparition " .

Deux hypothèses ont été envisagées par les chercheurs :  " Soit nous avons été témoins de la destruction de la plus grosse étoile jamais avalée par un trou noir, soit c'est la première fois que nous pouvons suivre un tel phénomène de bout en bout ".

Cet incroyable festin stellaire semble toucher à sa fin puisque, d'après les chercheurs, les dernières observations montrent une baisse importante de la luminosité émise par le matériau entourant le trou noir.

Toutefois, les chercheurs s'attendent à une poursuite de cette diminution des émissions lumineuses pendant encore une décennie, jusqu'à une totale disparition dans les années suivantes.

Fascinant !

 

 

 


Ailleurs sur le web


SOURCEbuzzfil.net

VOUS AIMEREZ AUSSI